Où vont mes déchets ?

Ce que je produis

Chaque année, je produis, en moyenne, 437,5 kg de déchets, dont plus de la moitié va dans ma poubelle. Le reste comprend mes emballages et papiers, ainsi que les déchets que j’apporte en déchèterie près de chez moi.

Papier, verre, métaux, plastiques, cartons, briques alimentaires… Près de ¾ des papiers et emballages sont recyclés dans les Vosges !

  • Le verre part au centre de tri et de broyage du verre Sibelco, à Saint-Menge. Il est ensuite envoyé chez O-I Manufacturing, à Gironcourt-sur-Vraine, où il peut potentiellement être recyclé à l’infini – d’où l’importance bien le mettre dans les bornes verre !
  • Les autres déchets recyclables partent au centre de recyclage, à Chavelot. Ils y seront triés, puis envoyés dans différentes usines de recyclages vosgiennes : à Sorepla (Neufchâteau) pour le plastique, chez Norske Skog Golbey pour le papier (qui devient du papier journal), ou chez Lucart, à Laval-sur-Vologne, pour les briques alimentaires (qui deviennent du papier d’essuyage) !

 

Plus de tri, plus d’apport en déchèterie, c’est moins de déchet enfouis, et autant de secondes vies à donner à mes déchets ! De nombreuses filières ont vu le jour dans les Vosges, avec à la clé de la valorisation énergétique ou de la réutilisation de la matière première.

Je produis de moins en moins de déchets, mais des efforts restent encore à faire pour réduire le poids de ma poubelle ! Deux possibilités pour mes déchets restants :

  • L’incinération à FENIIX, à Rambervillers. Les déchets incinérés produisent ainsi de l’électricité en quantité, assez pour éclairer Epinal, Golbey et Chantraine !
  • Une petite partie, de plus en plus anecdotique (moins de 5%), est enfouie à Villoncourt. Il s’agit de déchets non-incinérables.

L’engagement d’Evodia à devenir en 2020 un territoire avec 0 % de déchet enfoui devient de plus en plus une réalité!